ESSAI SEAT LEON SC : LE VRAI COUPÉ

Image

En fin d’année dernière,  nous vous parlions de la nouvelle Seat Leon. Bâtie sur la même plateforme (MQB) que la dernière Audi A3 et que la Golf 7, nous n’avions rien à lui reprocher, si ce n’est que d’avoir un look plus fun que ses cousines et c’était tant mieux ! Voici maintenant la version 3 portes, encore plus racé ; elle affûte ses armes et ses lignes, mais est-elle si différente de la berline ?

D’un point de vue style, Seat n’a pas reproduit la même erreur que sur l’ancienne Leon. Il existe dans la gamme la berline avec les poignées des 4 portes apparentes et le coupé 2 portes. Sur l’ancienne version, qui dissimulait les poignées des portes arrières, Seat avait manqué des ventes. Les clients pensaient que c’était une 2 portes et du coup, les familles boudaient ce modèle. La Leon SC est donc le premier coupé Leon. On l’assimile aisément avec la berline, de laquelle elle tire sa face avant si expressive. De profil, il y a du changement, forcément ; on aime ses ailes élargies et anguleuses qui lui donnent un aspect musclé et viril. A l’intérieur, pas de changement vis-à-vis de la berline ; toutes les instrumentations sont à hauteur des yeux pour notre plus grand confort. On reprochera peut-être la petite taille de l’écran du GPS, qui perturbe la précision du toucher pour accéder aux multiples menus.

A l’inverse de ses cousines germaniques, la Seat Leon SC est un vrai coupé. Pour l’occasion, l’empattement a été réduit de 35 mm, de manière à lui conférer un comportement véritablement spécifique. Difficile à mettre en défaut, elle a fait preuve d’un excellent comportement sur les routes sinueuses du Jura. Notre modèle d’essai diesel de 150 ch n’a pas failli, mécanique germanique oblige ! Pour rappel, la Seat Leon SC reprend toutes les motorisations du groupe VW ; il suffit de soulever le capot pour y lire les inscriptions Audi sur les pièces du moteur.

Toutes les motorisations de Ia nouvelle SEAT Leon SC sont à injection directe suralimentée par un turbo. Les moteurs TSI et TDI s’échelonnent de 1,2 à 2,0 litres et développent une puissance située entre 63 kW (86 ch) et 135 kW (184 ch). Toutes ces motorisations combinent efficacité et dynamisme. Le modèle 1.6 TDI 77 kW (105 ch) équipé du système Start/ Stop consomme en moyenne 3,81/ 100 km et affiche des émissions de C02 limitées à 99g/ km.

Disponible dès 14 860 €, les tarifs s’échelonnent jusqu’à 27 190 € en finition FR avec la plus grosse motorisation bien sûr. La Seat Leon SC représente un achat malin pour celui qui cherche une mécanique fiable, une plateforme sans reproche, et un look contemporain et sportif. C’est dit, Seat n’est plus le parent pauvre du groupe VW !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Skoda Rapid Sport Concept

Fermer